Les produits à base de CBD peuvent être inhalés, ingurgités ou disposés sous la langue en fonction des formes qu’ils prennent : fleurs de CBD, e-liquide, huiles, huiles essentielles, huiles de massage, gélules, cristaux, cire, crèmes, pommades et CBD pour animaux… il existe différents modes de consommation du CBD.

Inhalation, ingestion ou application du CBD : à vous de choisir !

Il existe de très nombreuses façon de consommer du CBD. Nous vous les expliquons ici de façon détaillée afin de vous permettre de choisir celle qui vous convient le mieux et afin de mieux comprendre pourquoi prendre du CBD.

La consommation du CBD par inhalation

Il est tout à fait possible d’inhaler du CBD grâce aux fleurs de CBD et aux e-liquides proposés à la vente. De nombreuses saveurs sont disponibles, comme Gorilla glue, Mango haze, White widow, California Haze, Bubblegum ou encore Lemon cheese.

Aussi, les taux de concentration en CBD sont très variables ; de 2% et jusqu’à 30% !

Fleurs de CBD (sous forme de « joints »)

Bien que les fleurs de CBD ne soient pas autorisées à la vente en France, il existe de nombreux fournisseurs qui en proposent, que ce soit en ligne ou directement en boutique.

Il est possible de fumer les fleurs de CBD sous forme de « joint » ou de cigarette en complément du tabac. Certains sites marchands vous proposeront d’ailleurs des joint pré-roulés !

Il s’agit de l’un des modes d’administration les plus efficaces en termes de biodisponibilité, c’est-à-dire de capacité d’absorption par l’organisme. Il faut cependant veiller à bien conserver ses fleurs de CBD.

Cependant, la combustion va avoir pour conséquence la production de « substances chimiques cancérigènes nocives pour la santé ».

Ce mode de consommation est sans surprise toxique et à terme, dangereux pour la santé, d’autant plus si vous avez déjà des problèmes de santé.

Attention aussi à la législation française sur le CBD, et aussi sur tout ce qui touche le CBD et la conduite routière.

E-liquide de CBD sous toutes ses formes

Le CBD est également proposé sous forme de e-liquide pour cigarette électronique. A l’instar des fleurs, il existe de nombreux parfums et différents niveaux de concentration.  

Les vaporisateurs portables sont pour certains une alternative à la consommation de tabac.

La cigarette électronique ne serait cependant pas sans danger : l’OMS précise dans son rapport que son utilisation est corrélée à « un nombre croissant de preuves indiquant un préjudice » pour l’organisme.

Là aussi, la capacité d’absorption est rapide ; le produit est donc rapidement assimilé par le corps.

Voie orale et sublinguale

Il est possible de consommer le CBD par voie orale ou sublinguale.

Voie orale

Tout d’abord, il existe des gélules de CBD à consommer oralement, avec un verre d’eau : elles sont sans goût ni saveurs et considérées comme une bonne alternative dans le cas où vous n’aimez guère les modes de consommation existants et souhaitez profiter des bienfaits du CBD.

Il existe également des compléments alimentaires qui ont la même fonction mais qui sont présentés différemment.

Voie sublinguale

Ensuite, il est possible de consommer du CBD sous forme d’huile, à mettre directement sous la langue. Il existe différents types d’huile et comme pour le CBD, il est nécessaire de veiller à sa qualité et savoir quel dosage de CBD prendre : huile de chanvre, huile de coco, huile d’olive… Le prix va notamment dépendre de cette matière première.

Attention toutefois, à ne pas confondre l’huile de CBD par voie sublinguale avec les huiles essentielles (inhalation), et les huiles de massages (voie cutanée). Enfin, il est important de savoir combien de gouttes d’huiles de CBD prendre, n’hésitez pas à consulter notre dossier sur le sujet.

L’application cutanée du CBD

Crèmes d’entretien, cosmétiques, crèmes anti-âge exfoliantes, crèmes réparatrices, baumes, crèmes de soin à base de CBD… Il s’agit de modes de consommation peu démocratisés, et pourtant les produits de beauté au CBD permettent de procurer apaisement, relaxation, et hydratation.

Le point fort de ce mode de consommation est que vous avez la possibilité d’appliquer la crème localement, et ainsi « n’agir que sur les zones concernées ».

Le premier effet recherché « est une action à la surface qui agit directement sur la peau ». Le second « va plus en profondeur en traitant par exemple les muscles et articulations ».

Ainsi, les crèmes de CBD peuvent permettre l’entretien de la peau (hydratation ou régénération), le soulagement des lésions cutanées (telles que « psoriasis, acné, eczéma ») ainsi que l’accompagnement d’une pratique sportive notamment grâce à ses effets anti-inflammatoires (soulagement des douleurs musculaires).

Pour tous les produits à base de CBD, nous vous recommandons d’établir un rituel. Le moment idéal où consommer du CBD doit être choisi en fonction des effets recherchés.

Les autres produits à base de CBD

Au-delà de ces modes de consommation du CBD, il existe des cristaux et de la cire-wax de CBD ainsi que du CBD pour animaux !

La particularité de la cire et des cristaux de CBD

Les cristaux ont cependant la singularité de pouvoir être consommés par voie sublinguale et vous donnent la possibilité de fabriquer votre propre huile de CBD.

Les différents modes de consommation de la cire de CBD et les cristaux

A l’instar des cristaux, la cire de CBD peut être utilisée dans les aliments, en vapotage et en dabbing.

Les recettes

Dans un premier temps, la cire ou les cristaux peuvent être ajoutés aux aliments, mélangés aux boissons et autres préparations alimentaires. Aussi, il est conseillé de consommer ces produits avec des aliments riches en lipides afin de décupler les effets.

Il est par exemple tout à fait envisageable d’infuser les cristaux ou la cire de CBD « dans de l’huile de coco ou du beurre pour préparer des aliments ».

Les effets seront ressentis entre 1 heure et deux heures après avoir mangé (ou bu).

Vapotage

La cire et les cristaux de CBD peut également être inhalée :  ils doivent être chauffés au préalable puis une fois présentés sous forme liquide, ajoutés au e-liquide de votre la cigarette électronique.

Dabbing

La cire et les cristaux peuvent être consommés par l’intermédiaire d’un dabbing (« tamponnage » en anglais). Sous forme d’inhalation, vous pouvez vous servir d’un tel appareil : il s’agit de « vaporiser la cire de manière instantanée » après l’avoir placée sur une surface brûlante.

Les cristaux : quoi de plus ?  

Les cristaux peuvent également être utilisés aux fins exposées ci-après.

Voie sublinguale

Aussi, les cristaux peuvent être positionnés sous la langue entre 60 et 90 secondes. Cela permet de les faire pénétrer directement dans l’organisme par l’intermédiaire des vaisseaux sanguins ; les effets sont presque immédiats.

Fabriquer son huile de CBD

Vous pouvez tout à fait fabriquer votre propre huile de CBD grâce aux cristaux de CBD et vous procurer de l’huile de chanvre, de l’huile d’olive ou de l’huile de coco afin de réaliser votre préparation.

Il vous suffit de « chauffer l’huile avec les cristaux au bain-marie pendant environ 10 minutes pour qu’ils se mélangent totalement » (1.000 mg de cristaux de CBD dans 10 ml d’huile pour une concentration de 10% en CBD).

Cela permet de faire des économies comparativement à une huile préparée.

Le CBD pour animaux

Les produits à base de CBD peuvent aussi avoir des bienfaits pour les animaux : « les mammifères sont eux aussi dotés d’un système endocannabinoïde et sont sensibles à l’utilisation des cannabinoïdes ».

Qu’il s’agisse de votre chien, de votre chat, ou de vos chevaux, ces derniers sont « sensibles au CBD ; il est donc important de leur proposer des produits adaptés à leur morphologie et à leurs sens souvent très développés ».

Les produits prennent ainsi la forme « d’huiles ou de compléments respectant leur régime alimentaire ».

De tels produits doivent être donnés à votre animal de compagnie sous la supervision d’un vétérinaire ; dans le cas où ils souffriraient d’anxiété par exemple.